Audrey Lehoux, jeune fille brillante remplie d'ambition et d'avenir, était bien connue du milieu étudiant. Ancienne étudiante de la Polyvalente Benoit-Vachon de Sainte-Marie de Beauce, elle a par la suite fréquenté l'Institut Agroalimentaire de La Pocatière à l'intérieur du programme technique en productions animales. Pour Audrey, il était essentiel de pouvoir apprendre et comprendre. Pour cette raison, Audrey était attentive à tout ce qui pouvait lui être enseigné et elle mettait en application ses nouvelles connaissances dès qu'elle en avait l'occasion. Elle était bien connue à l'école pour son implication sportive et pour faire partie de l'équipe de volleyball, entre autres, mais était également bien connue du milieu agricole pour son implication dans les 4H avec le Cercle des jeunes ruraux du Bassin de la Chaudière et sa participation active aux expositions agricoles. On ne peut cacher qu'Audrey était une fille aux multiples talents. Née d'une famille pour qui la production laitière n'a plus de secrets, elle était toute destinée à réussir dans la vie.

Audrey était une fille merveilleuse qui était très agréable à côtoyer. Femme de caractère, cette jeune femme a fait grande preuve de courage dans les derniers moments de sa vie et la force avec laquelle elle a affronté la maladie ne peut qu'être source de motivation pour les gens qui l'ont entourée à ce moment.

Pour tous les jeunes qui ont un rêve, pour tous les jeunes qui ont pour objectif de vivre de l'agriculture, Audrey devrait être un exemple à suivre, cet exemple qui nous donne l'énergie de continuer et de ne pas baisser les bras lorsqu'un obstacle se présente. En agriculture, les matins ne sont pas toujours faciles, les nuits se font parfois courtes du à toute sorte de stress, mais en gardant en tête l'histoire de cette jeune fille, on trouve la force de continuer et de persévérer...

La Fondation porte bien son nom.

Par Sarah Breton



 

Propulsé par creaWEB4 - Conception site Internet - iClic.com